Google révèle tous les détails officiels sur les stades

- - Tech

En mars dernier, Google a officiellement présenté StadiaL’entreprise possède sa propre plateforme de diffusion de jeux vidéo en continu. Bien qu’elle ait été officiellement présentée lors d’un événement, la société nous a laissé avec de nombreux aspects à résoudre. Tous les détails n’ont pas été révélés, comme son prix, les jeux compatibles ou les exigences. Nous avons dû attendre un peu, mais maintenant c’est officiel.

Depuis Google a enfin révélé tous les détails sur les stades. Un service de streaming de jeux avec lequel l’entreprise américaine cherche à aller plus loin sur le marché. L’idée est que nous allons jouer où nous voulons ou quand nous voulons dans la même. Ils cherchent à donner beaucoup plus d’options aux utilisateurs.

De nombreux détails sur cette plateforme manquaient encore. Google est parti avec le sentiment qu’il cherchait à révolutionner le marché avec elle, mais c’est quelque chose qui a suscité des doutes, car on pensait que l’entreprise était trop arrogante ou promettait quelque chose qu’elle n’allait pas pouvoir réaliser. Ce qui est clair, c’est qu’avec Stadia, ils sont venus faire la guerre.

Index

  • 1 Exigences officielles
  • 2 Prix de Google Stadia
  • 3 Jeux disponibles dans les stades
  • 4 Lancer

Exigences officielles

Lorsqu’elle a été introduite en mars nous avons pu apprendre quelques détails sur les stadesen termes de résolution, de compatibilité et de fonctionnement. Mais la liste complète de vos besoins a mis quelques mois à arriver. Heureusement, nous l’avons maintenant avec nous et nous pouvons le soumettre dès maintenant. Ce sont les exigences officielles que Google a déjà annoncées :

  • Résolution : jusqu’à 4K HDR à 60 fps (initialement) et 8K et plus de 120 fps dans le futur (pas encore de date)
  • Flux de projets : jusqu’à 1080p à 60 images par seconde
  • CPU : CPU x86 hyperthreadé 2,7 GHz personnalisé avec AVX2 SIMD
  • GPU : AMD personnalisé de 56 unités pour 10,7 téraflops avec mémoire HBM2 intégrée
  • API graphique : Vulkan haute performance avec graphiques 3D
  • RAM : 16 Go de VRAM combinée à la RAM
  • Système d’exploitation : Linux
  • Centre de données Google : plus de 7500 nœuds du réseau mondial Google Edge
  • Contrôle : WiFi avec connexion directe à Google Stadia
  • Compatibilité avec : Google Cast, PC de Chrome, iOS, Android, Chromecast, TV

Le sujet de la résolution est quelque chose d’important. Au départ, nous avons trouvé la résolution 4K susmentionnée sur la plateforme, mais l’intention de Google est de pouvoir l’étendre dans un avenir proche. Ce n’est probablement pas avant 2020 qu’il y aura des changements et le support 8K est également inséré dans la plate-forme. Nous devrons cependant attendre d’autres nouvelles de votre part, à mesure que la date en question approche.

Prix de Google Stadia

Logo des stades

Comme vous le saviez peut-être déjà en mars, nous avons trouvé un service d’abonnement. Les utilisateurs vont donc devoir payer chaque mois pour avoir accès à ces contenus. Bien qu’en mars, Google ne nous ait donné aucune indication sur le prix que ce service allait avoir par mois. Finalement, ils nous ont laissé ces informations, qui présentaient un intérêt particulier pour les utilisateurs.

Lors de son lancement, nous n’aurons que Stadia Pro, dont le prix est de 9,99 $/mois et nous laisse une résolution allant jusqu’à 4K et 60fps. Grâce à cet abonnement, vous avez accès à tous les jeux de la plateforme, à l’exception des jeux en première. Les nouveaux jeux, qui ne sont pas inclus dans l’abonnement, devront être achetés séparément.

En 2020, Google espère que la version gratuite de ce service sera prête. C’est la base de Stadia, pour laquelle nous n’aurons pas à payer d’argent chaque mois. Son accès est gratuit, bien que la résolution soit plus faible, ainsi que l’accès à un nombre plus limité de jeux. Mais cela n’a pas encore été confirmé. Ce sera une option beaucoup plus accessible pour de nombreux utilisateurs.

D’autre part, on lance la « Founder Edition of Stadia », qui est une sorte de pack de départ. Dans ce pack, nous avons le contrôleur de plate-forme Stadia Controller, dont le prix est de 69 euros, un Chromecast Ultra, le jeu Destiny II, plus trois mois d’abonnement gratuit pour la version Pro. Un « Buddy Pack » est également mis en place, afin qu’un ami puisse accéder gratuitement aux jeux pendant trois mois. Ce pack est lancé à un prix de 129 euros. Vous pouvez le réserver dès maintenant dans la boutique Google.

Jeux disponibles dans les stades

Dès le début, nous savons que il y aura un total de 31 jeux différents sur la plate-forme. Bien que l’idée de l’entreprise soit que cela sera élargi au fil du temps. Google n’a pas encore révélé la liste complète des jeux, mais nous avons déjà les premiers titres qui ont été confirmés. Nous pouvons donc nous faire une idée maintenant. Ce sont les jeux confirmés :

  • L’odyssée du credo de l’assassin
  • Porte de Baldur 3
  • Darksiders : Genèse
  • Destiny 2 : disponible avec l’édition fondatrice
  • Faites vos valises
  • DOOM
  • Ghost Recon : Point de rupture
  • Gylt
  • Mortal Kombat X
  • La Division 2
  • Tomb Raider
  • Tomb Raider : l’ascension du Tomb Raider
  • Tomb Raider : l’ombre du Tomb Raider

Lancer

Stadia

Un autre détail que nous espérions découvrir bientôt était sa date de lancement. Google a seulement confirmé que Les stades arriveront en novembremais on ne nous en a pas dit plus à ce sujet. Nous espérons donc qu’il y aura bientôt d’autres nouvelles dans ce sens, mais au moins nous savons quand nous pouvons nous y attendre. Il sera lancé dans 14 pays différents, dont l’Espagne. Ce sont les pays confirmés :

  • Espagne
  • Allemagne
  • Belgique
  • Canada
  • Danemark
  • Finlande
  • France
  • Irlande
  • Italie
  • Pays-Bas
  • Norvège
  • Suède
  • Royaume-Uni
  • États-Unis

Tags:
Avatar

Maureen